Les poules peuvent-elles rester seules plusieurs jours ? Quelles précautions faut-il prendre avant de partir en vacances ? On vous dit tout pour prendre soin de ses gallinacés pendant les vacances.

Week-end, vacances, absences : que faire de mes poules ?

Élever des poules et prendre des vacances sont-elles deux choses incompatibles ? Pas du tout! Avec un peu d’organisation et quelques petites astuces pour vos poules, vous pourrez laisser vos poules quelques jours.

Si vous partez en vacances deux mois par an aux quatre coins du monde, à moins qu’une personne ne soit disponible pour s’occuper des poules en votre absence, le projet risque d’être compromis. Si vous partez régulièrement en vacances ou en week-end, là c’est parfaitement jouable. À conditions tout de même de prendre quelques dispositions. Sachez que les poules s’accommodent très bien de notre absence si celle-ci dure seulement quelques jours. Il faut leur prévoir de la nourriture et de l’eau pour toute la durée de vos vacances. Si cet ajustement, vous demande de changer de mangeoire ou d’abreuvoir, faites le changement quelques jours avant de partir. Également, il est conseillé d’investir dans un poulailler doté d’une porte avec fermeture-ouverture automatisée. Ainsi même en votre absence, les poules pourront profiter de l’extérieur. Les portes s’ouvrent au petit matin et se ferment à la nuit tombée. Le soir venu, les poules rentrent d’elles-mêmes  au poulailler.

Aménager le poulailler pour votre absence

Avant le départ, il faut laisser aux poules beaucoup plus d’eau et de nourriture

Les poules peuvent rester jusqu’à une semaine seules en prévoyant bien sûr la quantité de nourriture et d’eau nécessaire. Les seules périodes de l’année à risque sont l’été à cause des fortes chaleurs car l’eau peut s’évaporer plus vite, et l’hiver en période de gel, les poules ne peuvent pas casser la glace avec leur bec. 

Vous pouvez laisser les poules en autonomie une semaine.

Mais au-delà, il est souhaitable qu’un voisin passe vérifier si vos protégées ne manquent pas d’eau et de nourriture.

Dans ces cas-là, demander à un voisin ou un proche de vérifier quotidiennement l’état de l’eau. Il existe des sys­­tèmes de réserves sous la forme de silos et de réservoirs. Ils permettent justement de stocker le grain et l’eau pendant votre absence. Mais leur autonomie excède ra­rement une semaine. Au-delà, il faudra prévoir un dis­positif automatique plus élaboré.

Qui va rentrer les poules en mon absence ?

Pas d’inquiétude : les poules rentrent toutes seules au poulailler, que vous soyez là ou pas.

Elles ne profiteront pas de votre absence pour faire la fête, les poules sont plutôt du genre couche-tôt. En revanche les prédateurs sauront tirer profit de vos vacances ! Lorsque vous vous absentez, les poules doivent pouvoir sortir à leur guise sans être inquiétées par d’éventuels intrus. Par conséquent lorsque vous aménagez votre poulailler, pensez à l’enclos de promenade : celui-ci doit être suffisamment spacieux et parfaitement sécurisé.

La plupart des poulaillers vendus dans le commerce proposent des petits parcours grillagés qui font rarement plus de 2 à 6 mètres carrés. Ces surfaces ne sont pas suffisantes, vos poules ont besoin de 5 mètres carrés chacune au minimum. Ce petit enclos « patio » peut toutefois convenir pour une paire de poules si vous devez vous absenter le temps d’un week-end et que vous ne voulez courir aucun risque de prédation. Vous mettrez de l’eau et de la nourriture en quantité suffisante, sans oublier l’indispensable verdure dont les poules raffolent.

Certains défendeurs de la cause animale vous diront qu’il n’est pas admissible de laisser deux poules confinées dans un poulailler.

Je pense pour ma part que s’il faut se mobiliser contre les aberrations de l’élevage industriel, mais qu’il ne faut pas pour autant tomber dans l’excès inverse. N’ayez pas mauvaise conscience de laisser vos protégées dans le poulailler le temps d’un week-end.

Souvenez-vous des millions de poules qui croupissent entassées dans des cages pendant que vous lisez ces lignes. En comparaison, votre poulailler est un peu comme des vacances à Saint-Barth’ : beaucoup en rêvent, très peu s’y rendent !

Si toutefois vous préférez la liberté totale il est impé­ratif que vos poules soient parfaitement en sécurité une fois dans l’abri. Si vous n’êtes pas toujours là pour fermer la porte du poulailler le soir venu, installez un système de porte automatique, c’est bien prati­que ! Ces dispositifs se montent sur le poulailler pour qu’à la nuit tombée la porte se ferme automatiquement. Comme les prédateurs opèrent principa­le­ment la nuit, vous diminuerez ainsi considérablement les ris­ques d’attaque. En ville, en l’absence de renards, les poules vivent plutôt tranquilles. Chez moi en région lyonnaise, elles évoluent en liberté dans le jardin et rentrent comme des grandes au poulailler le soir venu. Il est même arrivé que les portes de l’enclos et de l’abri restent ouvertes à la nuit tombée. Je doute en revanche qu’à la campagne cette souplesse soit possible. En effet, dans certaines régions, les renards font de véritables hécatombes.

Puis-je emmener mes poules en vacances ?

Emmener ses poules en vacances ?

Pourquoi pas ?! Il arrive que j’emmène mes poules lorsque je m’y rends plus d’une semaine. Je les mets dans leur panier et roule, ma poule ! Vous pourrez vous aussi emmener vos poules en vacances. Elles voyagent très bien, même sur de longues distances. Attention toutefois à bien les abreuver avant un départ estival car les poules craignent la chaleur. De même si vous vous arrêtez sur une aire d’autoroute, pensez à vous garer sur une place ombragée. N’imaginez pas les lâcher pour qu’elles se dégourdissent les pattes! Vous vous retrouveriez à leur courir après au milieu des vacanciers !

Enfin pensez à leur maison de vacances à destination, car vous n’avez certainement pas l’intention d’embarquer leur poulailler. Une petite cabane aménagée pourra faire l’affaire. Pour l’enclos, il existe des filets amovibles faciles à transporter.  

Peut-on confier ses poules pendant les vacances ?

La meilleure option consiste à demander au voisin de venir jeter un œil en échange de quelques bons œufs ! Si toutefois cette alternative n’est pas envisageable, vous pourrez confier vos poules à un éleveur d’accord pour leur faire une place. L’intégration ne se fera pas sans heurts si d’autres poules sont sur place, mais avec un espace suffisant tout rentrera dans l’ordre rapidement. Certains élevages sont réticents à l’idée d’accueillir d’autres poules, principalement pour des raisons sanitaires. En effet, vos poules peuvent transmettre des parasites à d’autres volailles saines, surtout si l’entretien du poulailler laisse à désirer.

En définitive, si vous voulez pallier le problème des vacances, veillez à combiner les bonnes relations de voisinage et l’aménagement d’une installation optimale pour vos poules, à la fois spacieuse et bien sécurisée. Enfin notez que la solution sera plus simple à trouver pour une paire de poules que pour un cheptel plus important !

You May Also Like

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *