Comme nous humains, la vie de la poule est fréquemment perturbée par plusieurs facteurs : le stress, la saisonnalité, les parasites, l’alimentation, le manque de lumière ou la mue…

L’arrêt de la ponte fait partie des aléas du cycle de vie de la poule.

Certaines de ces raisons sont des réactions naturelles, tandis que d’autres peuvent être corrigées par de simples changements et la ponte peut revenir à la normale.

La poule pondeuse peut pondre jusqu’à 300 œufs par an, elle possède un chapelet d’œufs, c’est-à-dire que lorsque tous les œufs sont pondus, il peut y avoir un laps de temps de pause avant que la ponte ne reparte.

Si vous êtes un éleveur de poules de basse-cour, vous vous êtes habitué à votre routine matinale : Se réveiller. Boire du café. Ramasser les œufs frais de votre basse-cour. À mesure que les jours raccourcissent et que les températures baissent, vous remarquez peut-être une diminution du nombre d’œufs lorsque vous vous rendez au poulailler. Vous vous demandez peut-être :  » Pourquoi est-ce que mes poules ne pondent pas d’œufs ? « .

Tout d’abord, vérifiez que votre poule ne cache pas ses œufs et ne crée pas un nid à l’extérieur du poulailler.

Ensuite, avant de partir à la recherche d’un voleur d’œufs, voici cinq facteurs à prendre en compte qui peuvent affecter la ponte :

La lumière du jour

La première et la cause plus fréquente des causes de la baisse de la production d’œufs est le nombre d’heures de lumière naturelle.

Les poules ont besoin d’un minimum de 16 heures de lumière naturelle pour maintenir une grande production. Sans éclairage additionnel, elles peuvent naturellement cesser de pondre des œufs en raison d’une réponse hormonale lorsque les jours raccourcissent.

Le stress

Les poules peuvent être stressées avec la perte d’un congénère, un changement de basse-cour, etc. dans ce cas elles chercheront à s’isoler. Les parasites peuvent aussi perturber leurs pontes, dans ce cas soignez bien vos poules.

Environnement du poulailler

Si les poules sont stressées, la production d’œufs peut en être affectée.

Le stress se présente sous de nombreuses formes : prédateurs, surpeuplement, poules agressives, bruits forts, chaleur ou froid excessif, mauvaise alimentation et autres maladies. Vérifiez leur environnement pour vous assurer qu’il n’y a pas de facteurs de stress au sein du poulailler.

Voici quelques conseils pour éviter le stress dans le poulailler :

  • Protégez votre poulailler contre les prédateurs avec du fil de fer galvanisé et ajoutez du grillages métalliques aux portes et aux fenêtres.
  • Il convient de dire qu’une poule a besoin de 0,5 mètre carré dans le dortoir et d’au moins 1 mètre carré dans la zone de promenade. En d’autres termes, deux poules ont besoin d’un dortoir d’un mètre carré à l’intérieur et de deux mètre carré à l’extérieur. Ceci étant dit, ne vous arrêtez pas à la théorie. Si vos poules ont plus d’espace elles seront plus heureuses.
  • Changer régulièrement la litière du poulailler.
  • Séparez les poules le picage devient trop agressif.

Alimentation des poules

Si vos poules ont des carences elles s’arrêteront naturellement de pondre.

Dans ce cas une alimentation variée et équilibrée sera nécessaire pour relancer la ponte. Les poules pondeuses ont besoin de nutriments pour être en bonne santé et réaliser des performances constantes. Le calcium est le nutriment le plus indispensable pour les poules pondeuses ; elles doivent consommer quatre grammes de calcium par jour. Les aliments complets pour poules pondeuses sont formulés pour fournir tout ce dont les poules ont besoin dans les bonnes quantités. Mais si nous leur offrons trop de friandises, alors ces éléments nutritionnels se retrouvent moins consommés.

La mue

Les poules en mue redirigent leur énergie de la ponte des œufs vers la croissance des plumes.

Il en résulte une brève interruption de la production d’œufs. La mue dure généralement de huit à seize semaines, selon la poule. Une fois qu’elle a de nouvelles plumes, la production d’œufs devrait revenir à la normale. Cette période dure généralement entre 4 et 8 semaines.

La vieillesse

Les gens nous demandent souvent : « Combien de temps vivent les poules ? ».

Cette question est très liée à la production d’œufs. Si la durée de vie moyenne d’une poule est de 8 à 10 ans, nous avons également vu des poules bien traitée et bien soignées vivre au-delà.

Tout comme les humains, à mesure que les poules vieillissent, elles ont tendance à ralentir la cadence.

Au cours de la vie d’une poule, la production d’œufs atteindra un pic d’environ 250-280 œufs pendant sa première année de ponte. Ensuite, le nombre d’œufs produits chaque année diminue jusqu’à ce qu’elle prenne sa retraite.

Une poule peut continuer à être un membre précieux de votre troupeau après que son pic de production soit passé. Les poules retraitées sont d’excellents compagnons et deviennent souvent des leaders dans leur troupeau, montrant aux plus jeunes les techniques à adopter.

Bref, les poules peuvent cesser de pondre pour de nombreuses raisons, notamment la quantité de lumière, le stress dans le poulailler, une mauvaise alimentation, la mue et l’âge. Dans des conditions idéales, les poules pondent un œuf toutes les 24 à 26 heures.

Certaines des raisons de l’arrêt de la ponte sont naturelles, tandis que d’autres peuvent être corrigées par de simples changements. C’est à nous, de résoudre le mystère de l’absence d’œufs dans le pondoir.

You May Also Like

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *