Aujourd’hui, il n’est pas question de se demander qui de l’œuf ou de la poule est arrivé le premier, mais plutôt de comprendre comment cet oiseau arrive à sortir un œuf de son… corps. Pour ce qui est du paradoxe de l’œuf et de la poule, on verra ça une autre fois. 

Mais savez-vous comment les poules font des œufs ?

Si vous êtes adepte de gallinacées, vous devez vous interroger sur le processus de formation de l’œuf chez la poule. Un phénomène presque magique, puisque la poule pond tous les jours un œuf. Tout d’abord, la ponte n’est pas liée à la présence d’un coq. D’ailleurs, la plupart des élevages de poules pondeuses ne possèdent pas de coq.

Un œuf est constitué d’un blanc et d’un jaune. 

À l’âge adulte, la poule possède quelques milliers d’ovules appelés ovocytes. Chaque jour, un d’eux se développe jusqu’à devenir, en une dizaine de jours, le jaune dit vitellus. Quand le jaune d’oeuf est assez gros, il est libéré dans l’oviducte, sorte de tuyau de 65 cm dans lequel l’œuf tel qu’on le connaît va se former. Il faut environ 3h pour que le jaune s’entoure du blanc d’œuf. Puis, il continue sa route pendant environ 1h. Ensuite, la poule va fabriquer la coquille à partir de carbonate de calcium que la poule stocke dans ses os et ses intestins. C’est l’étape la plus longue. Elle prend généralement toute la journée et toute la nuit. 

Enfin, l’œuf obtient sa couleur grâce à des pigments contenus dans les sécrétions biliaires. Il ne lui reste plus qu’à l’évacuer par le cloaque. C’est ce même cloaque qui sert aussi à recueillir le sperme du coq pour féconder le vitellus.

Lorsque le processus est terminé, au petit matin, la poule pond son oeuf. Et le processus recommence : un jaune se détache et c’est reparti pour un tour !

Découvrez également

Laissez un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Champs obligatoires *