Qu’est-ce que c’est que la maladie de Newcastle ? 

La maladie de Newcastle est une maladie virale des oiseaux. La maladie de Newcastle est considérée comme une des plus importantes maladies de la volaille au monde. Les poulets y sont particulièrement sensibles, et chez ces oiseaux, la morbidité et la mortalité peuvent atteindre 100 %. La maladie est très fréquente pendant les saisons sèches et se voit parmi les poussins  jeunes, mais aussi les adultes.

Elle se diffuse rapidement via les gouttelettes projetées et  transportées dans l’air par la toux ou l’éternuement des sujets infectés.

Le virus peut  être transporté par les oiseaux sauvages.

Comme la mortalité peut atteindre souvent 100 % chez les jeunes poussins. Cette maladie représente probablement la contrainte la plus importante au développement de l’aviculture familiale. Les sujets de tous âges peuvent être affectés, quoique les jeunes soient plus susceptibles.

La mortalité chez les oiseaux plus âgés est habituellement plus faible, mais la production peut être sévèrement réduite.

Comment la reconnaître la maladie de Newcastle?  

La forme présente des signes cliniques qui varient selon la cible du virus.

Système respiratoire :

  • Difficultés respiratoires sévères
  • Toux
  • Éternuements
  • Conjonctivite

Système nerveux : suivent généralement les signes respiratoires.

  • Tremblements et spasmes
  • Paralysies (ailes, pattes)
  • Tournis

Système digestif :

Parfois, l’oiseau décède subitement sans signe clinique.

Habituellement, les signes respiratoires apparaissent les premiers et sont quelquefois suivis de signes nerveux, caractérisés par une torsion du cou, pouvant être accompagnés de l’affaissement des ailes et des pattes. Compte tenu de l’environnement et du degré de résistance des oiseaux, tous les symptômes ne sont pas visibles ou peuvent n’apparaître que sous forme atténuée ou sub-clinique.

Le diagnostic est difficile à poser à partir des seuls symptômes, car ces derniers, très variés, se retrouvent dans beaucoup d’autres maladies.

Comment la prévenir la maladie de Newcastle ?

La maladie de Newcastle peut être empêchée par l’hygiène, la propreté des volailles et la limitation du contact avec des oiseaux non suivis ou d’autres sources de contamination.

Peut-on guérir la maladie de Newcastle? Si oui, comment ?

La médecine vétérinaire moderne n’arrive pas à guérir cette maladie. Une fois malade, aucune plante ne peut garantir une guérison à 100 %. Mais les feuilles de Moringa (Moringa oleifera) ou arbre à raifort sont très efficaces pour renforcer le système immunitaire des poulets et prévenir les maladies virales comme la maladie de Newcastle pseudo encore appelée peste aviaire.

You May Also Like

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *