Couchée dans sa jolie boite de transport, elles patientent sagement avant de découvrir leur nouvel environnement. Le transport peut être une étape stressante pour les poules. C’est pourquoi il va falloir agir avec beaucoup de calme et de douceur pour les rassurer.

Pour cela, commencez par éloigner toute source de stress additionnel : 

Les enfants auront très prochainement l’occasion de rencontrer les poules, de la couvrir d’amour et de tendresse. Pour le moment, évitez les cris et les mouvements brusques, ainsi que les attroupements autour de la caisse de transport. Les poules ne doivent pas se sentir cernée ou piégée à l’ouverture de sa boîte. 

De même, éloignez le chien car les poules a besoin de calme.

Selon la taille du parcours réservé aux poules, il peut être souhaitable de limiter l’espace à quelques mètres carrés. Pour les premières heures, restreignez la surface de découverte : à l’abri, le dortoir, la mangeoire et l’abreuvoir. Ainsi, les poules sauront où boire, manger et dormir avant de partir à la découverte de leur territoire. 

Après quelques jours, vous pouvez laisser les poules profiter de la totalité de son espace.

Ne les manipulez pas trop les premières heures : 

Déposez simplement la boite de transport au milieu de l’espace prévu. Ouvrez le couvercle et laissez les poules sortir quand bon leur semblent. 

Selon leur caractère et leur vivacité, elles quitteront plus ou moins rapidement la boite. Certaines ne perdront pas un instant pour partir à la conquête de leur royaume. Tandis que d’autres prendront leur temps et ne sortiront qu’au bout de quelques heures, si elles sont timides et réservées. Ce qui est assez rare, chez les poules. 

Dans tous les cas, le calme et la sérénité sont de mises.

Le transport peut fragiliser les intestins des poules : mettez à leur disposition de l’alimentation et de l’eau et réservez les déchets de cuisine pour le surlendemain.

Le soir venu, vérifiez que les poules vont bien dormir dans le dortoir : 

Elles peuvent être un peu perdue au début et chercher à se percher n’importe où pour passer la nuit. Le cas échéant, attendez la nuit pour remettre les poules à l’endroit voulu, dans l’abri, perchée sur les perchoirs prévus à leur attention. Le lendemain soir, docile, elles retourneront généralement se coucher là où elles sont réveillées. 

You May Also Like

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *