Il peut être un peu troublant de constater qu’un ou plusieurs de vos poules perdent des plumes. Il peut y avoir de nombreuses raisons à cela. Nous vous proposons quelques conseils utiles pour comprendre pourquoi vos poulets perdent des plumes et les solutions que vous pouvez essayer pour remédier au problème.

Causes de la perte de plumes chez les poules

L’une des causes les plus courantes de la perte de plumes est due à la mue.

La mue a lieu une fois par an chez les oiseaux matures de 16 mois et plus. Les poules muent une fois par an, généralement à l’automne, et perdent leurs plumes en commençant par la tête et en descendant sur tout le corps. Comme la régénération des plumes est très exigeante pour la poule, la production d’œufs diminue fortement ou cesse complètement pendant la mue. La mue peut durer de 4 à 12 semaines, voire plus.

La perte de plumes peut se produire n’importe où sur une poule.

Le fait de prêter attention à l’endroit où les plumes ont disparu peut parfois être un indicateur de ce qui ne va pas. L’absence de plumes sur la tête peut être causée par la mue, les poux ou l’agression d’autres poules. 

Le picage est une manie qu’ont certaines volailles de s’arracher mutuellement les plumes, s’observant surtout chez les jeunes lors de la pousse des plumes.

Si des plumes manquent de plumes près des ailes de l’arrière du cou de la poule, cela est probablement causé par le coq pendant l’accouplement. Les assauts trop ardents des coqs détériorent le dos des poules.

Les remèdes contre la perte de plumes

Afin de minimiser la perte de plumes, vous devez comprendre pourquoi les poules perdent des plumes. Dans certains cas, les poules peuvent en fait picorer leurs propres plumes ou être picorées par d’autres poules.

Le picage est en fait instinctif chez les poules. 

Ce sont des créatures curieuses qui explorent en picorant. Les poules picorent généralement les objets qui attirent leur attention, comme les objets brillants ou les insectes en mouvement. Les poules qui vivent dans un espace trop restreint peuvent s’ennuyer et commencer à se donner des coups de bec. Cela se produit plus souvent en hiver, lorsqu’elles passent beaucoup de temps dans le poulailler. Pour éviter la surpopulation, prévoyez un espace d’environ 3 mètres carrés pour chaque poule. 

Il existe également une hiérarchie dans chaque poulailler. 

Celles-ci établissent leur place au sein du groupe en se donnant des coups de bec. Il existe des brutes qui continuent à picorer les autres poules même après que la hiérarchie ait été établie. Les poules sont attirées par la couleur rouge. Si un poulet se blesse et saigne, il peut être gravement blessé par les autres oiseaux du troupeau qui picoreront le sang rouge. Pour leur sécurité, les poules blessées doivent être immédiatement éloignées du groupe. La surexploitation peut également entraîner le picage des poules. 

Si vos poules semblent se donner elles-même des coups de bec sur leurs propres plumes, cela peut être dû à des parasites externes. 

Les acariens et les puces sont des parasites courants.

Ils se logent dans les fissures et les crevasses du poulailler, près des perchoirs et à l’intérieur des pondoirs. La nuit, ils sucent le sang des poules ce qui les irrite. Ainsi la journée, elles cherchent à se gratter et picorent ces endroits. Les poux rouges leur provoquent des démangeaisons et une sensation de brûlure. Les poules essaient alors de limiter cette gêne en se picorant leurs propres plumes. Une inspection mensuelle de chaque poule peut vous aider à identifier la présence de parasites. 

Comment faire repousser les plumes des poules ?

Y a-t-il quelque chose qui puisse aider les poulets à faire repousser leurs plumes ?

Bien que vous ne puissiez pas accélérer le processus naturel, il y a certaines choses que vous pouvez faire pour créer le meilleur environnement possible pour les poules :

Entretenez l’espace de vie de vos poules

Nettoyez régulièrement le poulailler, le perchoir et les pondoirs.

Fournissez à vos poules des protéines alimentaires

Assurez-vous que vos poules ont un régime riche en protéines. Offrez-leur des friandises riches en protéines, comme des vers de farine et des graines de tournesol, mais avec modération.

Prévenez l’ennui des poules

Assurez-vous que vos poules soient heureuses et occupées afin qu’elles ne s’ennuient pas et ne commencent pas à se donner des coups de bec. Un parcours en liberté surveillée et un chou piñata sont des moyens de les distraire.

Prévoyez un espace pour le bain de poussière

Donnez à vos poules un endroit pour prendre un bain de poussière dans leur parcours. Le bain de poussière est un moyen naturel pour les poules de nettoyer instinctivement leurs plumes afin d’éliminer les parasites gênants.

Éloignez / Isoler une poule piquée

Si une poule n’a plus de plumes et se fait picorer par d’autres membres du groupe, il faut l’éloigner jusqu’à ce que ses plumes repoussent.

Une poule qui perd ses plumes à la sortie de l’été, au début de l’automne, est normal. Il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Il est fort probable qu’elle commence sa période de mue. Par contre, en dehors de cette période, il est important de déterminer la cause de la perte de plumes chez les poules. Prenez rapidement la mesure du problème, car le phénomène va empirer ou alors déclencher d’autres problèmes. Le plumage de votre poule la protège. Sans lui, elle devient vulnérable aux agressions extérieures et aux maladies. J’espère que ces conseils vous ont aider à comprendre quelles sont les causes de la perte de plumes chez les poules et vous aideront à y faire face.

Découvrez également

Laissez un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Champs obligatoires *