Pouvons-nous donner des restes à nos poules ?

​La poule est omnivore, c’est-à-dire qu’elle est capable de manger de tout. Pour réduire la quantité de déchets et donc le poids de la poubelle, pourquoi ne pas faire appel à une poule? Et oui … En plus de picorer près de 150 kg de déchets par an, elle fera de bons œufs frais! Mais attention, les nourrir de restes alimentaires n’est pas suffisant! Mais attention, certains aliments ne doivent surtout pas être donnés à nos amis les cocottes.

Voici une liste d’aliments qu’il ne faut pas donner aux poules

Agrumes

Même si l’aspect toxique des agrumes a été démenti, ceux-ci peuvent toutefois altérer le goût des œufs et réduire la ponte. 

Bonbons, chocolat et sucreries

Ces aliments sont nocifs pour tous les animaux.

Fèves, lentilles ou haricots crus ou séchés

Ces légumineuses contiennent de la phytohémagglutinine (ou phasine), une sorte de protéine qui est toxique à haute dose. 

Œuf cru 

On  évite de donner des œufs crus aux poules pour ne pas leur induire l’habitude de manger leurs propres œufs ou de perforer la coquille pour y parvenir.

Pelure et noyau  d’avocat

Ces parties de l’avocat sont hautement toxiques. La chair et l’huile d’avocat sont cependant sans danger.

Pomme de terre crue  et sa pelure

Les pommes de terre crues contiennent une substance au goût amer qui est toxique pour les poules, la solanine.

Sel

Une trop grande quantité de sel dans l’alimentation affectera la qualité de la coquille

Les aliments sans danger à donner avec modération

On donne au maximum 60 ml (4 c. à table) de ces aliments  par  poule  par  jour  pour  respecter  leur  équilibre nutritionnel. Les poules n’ayant pas de dents,  il  est  essentiel  de  couper  et  de  hacher  la  nourriture en petits morceaux

 Asperge

En général, ce ne sont pas les légumes favoris des poules. On peut leur offrir l’asperge  cuite ou crue.

Aubergine

Le fruit est sans danger, mais ses feuilles contiennent de la solanine, une substance toxique à éviter. 

Banane

Aliment riche en potassium. On ne donne pas la pelure aux poules.

Betterave

On peut aussi leur donner à manger le feuillage des betteraves.

Brocoli et chou-fleur

Ces aliments peuvent être servis crus ou cuits aux poules. 

Carotte

Crue ou cuite, la carotte est bonne pour les poules. Le feuillage aussi peut être mangé.

Chou

Accrocher un chou complet dans le poulailler offre aux poules une activité divertissante. 

Citrouille et courge

Les graines et la chair, crues ou cuites, peuvent être servies aux poules.

Concombre

Les concombres crus peuvent être donnés à manger aux poules.

Criquets vivants 

Ces super-friandises procurent des protéines et un divertissement à nos poules. On en trouve dans les animaleries.

Fève ou haricot 

Servis cuits seulement, les haricots ne présentent pas de danger pour les poules.

Fleurs

Les fleurs comestibles pour les poules sont, entre autres, les marigolds, les nastur tiums et les pensées. Veillez à ce qu’elles soient sans pesticides.

Fruits

Les fruits que vous donnez à vos poules doivent être épépinés et coupés en petits morceaux. Exemples de fruits : poires, pêches, cerises, raisins, etc.

Fromage

Le fromage est une bonne source de calcium et de protéines, mais puisqu’il est gras, on en offre avec modération.

Graines de tournesol

Avec ou sans la coquille, il s’agit d’une très bonne source de calcium. Elles sont aussi excellentes pour la repousse des plumes après la mue. 

Grains variés

Bénéfiques en hiver, les grains germés, le blé, le boulgour, le lin et l’avoine sont bons pour les poules.

Gruau

L’hiver, on offre du gruau cuit et chaud aux poules. Le reste du temps, on peut leur servir aussi bien de l’avoine crue que du gruau cuit.

Laitue et kale

Ce sont de très bonnes friandises pour les poules, de même que toutes les verdures. 

Maïs

En épis, cuit ou cru, c’est un aliment apprécié des poules.

Melon d’eau 

Ce fruit gorgé d’eau est hydratant lors des journées chaudes d’été.

Œuf

Les poules adorent les œufs cuits. Mais il est préférable de ne pas leur donner d’œuf cru à manger.

Pain 

Avec modération, les poules peuvent manger tous les types de pain.

Pâtes alimentaires cuites

Sans être nocif pour les poules, cet aliment n’est pas nutritif.

Pois

On peut donner à manger aux poules autant les fleurs et les gousses du plant que les pois en soi.

Poisson et fruits de mer

On leur donne cuit seulement.

Poivron

Le fruit est sans danger, qu’il soit cru ou cuit. Les feuilles du plant sont à éviter, car  elles contiennent de la solanine, une substance toxique.

Pomme

Crue ou en compote, on évite toutefois de donner les pépins aux poules.

Poulet cuit

Même si cela paraît bizarre, les poules peuvent manger du poulet.

Restes de table

Toujours en respectant la limite de 60 ml par jour, vous pouvez donner à vos poules vos restes de table sans danger, en autant qu’il ne s’agisse pas d’aliments toxiques pour elles.

Restes de viande

Modérément, la viande maigre et sans gras est une bonne source de protéines.

Riz et quinoa

On le sert cuit aux poules.

Tomate

On peut offrir des tomates crues ou cuites à nos poules.

Vers de terre ou autres 

Insectes

Les friandises les plus populaires auprès des poules sont les vers de farine séchés.

Yogourt

Excellent pour la digestion, le yogourt, qu’il soit nature ou avec saveur, est l’un des aliments favoris des poules. Veillez à leur donner du yogourt sans sucre.

Enfin, que faire si ma poule a mangé des aliments dangereux ?

Lorsque votre poule ingère quelque chose qui ne lui convient pas, elle en souffre rapidement. Elle devient léthargique, elle est apathique et a parfois de la diarrhée. Si votre poule présente ces symptômes, consultez immédiatement votre vétérinaire. Une intoxication alimentaire est dangereuse pour votre animal. Il arrive parfois que la nourriture bloque son jabot. Le jabot est une sorte de petit sac où arrive la nourriture après la déglutition. Elle y est ensuite ramollie avant d’être acheminée vers l’estomac. Un aliment trop gros ou trop dur à avaler est susceptible de rester coincé et de bloquer le jabot de votre poule. Dans ce cas, elle étire plusieurs fois son cou et ouvre son bec. Si ce comportement persiste, appelez le vétérinaire.

Découvrez également

Laissez un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Champs obligatoires *