Vos poules mangent-elles leurs propres œufs ? C’est une vraie plaie ! Lorsqu’une poule commence à manger ses œufs, il est difficile de se défaire de cette mauvaise habitude. Surtout si elles apprennent à leurs amies à en faire de même !

Lisez la suite pour savoir comment empêcher les poules de manger leurs propres œufs.

Manger des œufs n’est pas aussi contre nature que vous le pensez – les poules mangent parfois leurs propres œufs dans la nature ! Mais cela peut aussi être le signe d’un problème sérieux dans votre basse-cour, c’est pourquoi ce comportement ne doit donc pas être ignoré. Les poules qui mangent leurs œufs peuvent également transformer leur nichoir en un grand bordel collant et cela peut aussi attirer les nuisibles. Également si vous comptez sur les œufs frais comme source d’alimentation ou de revenu autonome, la présence d’une poule mangeuse d’œufs dans votre poulailler peut être préjudiciable !

9 façons d’empêcher les poules de manger leurs œufs

1) Évaluez leur régime alimentaire

Les poules qui mangent des œufs sont parfois le signe d’une carence ou d’un déséquilibre nutritionnel. Les œufs sont riches en protéines et leurs coquilles sont composées de calcium. Ces deux éléments sont essentiels au régime alimentaire des poules et à leur bonne santé générale. Si les poules ne reçoivent pas assez de chacun de ces deux éléments, elles peuvent se mettre à manger leurs propres œufs pour compenser.  Leur instinct peut l’inciter à manger leurs propre œufs pour se supplémenter elles-mêmes.

Ainsi assurez-vous donc que vos poules consomment suffisamment de protéines en leur donnant une alimentation adaptée aux poules pondeuses. La plupart des aliments pour poules pondeuses contiennent 16 à 18 % de protéines.

Nous faisons souvent fermenter la nourriture de nos poules, ce qui leur apporte des probiotiques et augmente également l’absorption des nutriments ! La fermentation des aliments pour poules est facile à réaliser ! Elle fournit aux poules encore plus de nutriments, et renforce leur système immunitaire tout en permettant de réduire les coûts d’alimentation.
Nous donnons également à nos cocottes des légumes du jardin, mais nous leur offrons également de nombreuses friandises riches en protéines comme des vers de farine, des graines de tournesol et des céréales germées.
Vous pouvez également préparer des œufs brouillés que vous donnerez à vos poules.

2) Favoriser des coquilles d’œufs saines et solides

Les poules pondeuses ont besoin d’un apport régulier de calcium à volonté, disponible à tout moment. C’est absolument essentiel pour elles. Les coquilles d’œufs étant elles-mêmes très riches en calcium, les poules pondeuses doivent consommer une quantité importante de calcium pour pondre des œufs durs, non cassants, sains et aux coquilles fermes.

Les poules sont plus susceptibles de manger des œufs si elles ne reçoivent pas suffisamment de calcium par leur alimentation. Un apport insuffisant en calcium peut également entraîner la formation d’œufs à coquille molle ou de coquilles minces, qui sont plus susceptibles de se fissurer – et d’inciter les poules les plus curieuses à manger des œufs ! Pire encore, un apport insuffisant en calcium peut rendre une poule incapable de pondre des œufs. Par conséquent, offrir un supplément de calcium est un excellent moyen de prévenir les comportements de consommation d’œufs ainsi que les maladies.

Pour fournir suffisamment de calcium aux poules pouvez acheter des coquilles d’huîtres broyées et / ou garder les coquilles de leurs œufs.

Achetez des coquilles d’huîtres écrasées ou conservez vos propres coquilles d’œufs et écrasez-les. Offrez du calcium dans un plat séparé de leur nourriture ; elles mangeront ce dont elles ont besoin. Offrir le calcium à part de l’alimentation est préférable car un excès de calcium peut aussi leur nuire.
Vous vous dites peut-être… Est-ce que le fait de leur donner leurs propres coquilles d’œufs broyées ne les rend pas plus susceptibles de manger des œufs ? Non, la grande majorité des éleveurs de poules affirment que ce n’est pas le cas. Nous cuisons et écrasons les coquilles d’œufs avant de les donner aux poules, ce qui tue les bactéries potentielles et modifie également l’odeur et la saveur des coquilles… juste au cas où. Pour en savoir davantage consulter mon article dédié: Huitres broyées et coquilles d’oeufs écrasées

recolter-oeuf-regulierement-pour-empecher-les-poules-de-les-manger

3) Ramassez souvent les œufs

Les poules ne peuvent pas manger des œufs qui ne sont pas là ! Ne laissez pas les œufs dans les pondoirs pendant une période prolongée. Ramassez les œufs aussi souvent que votre emploi du temps vous le permet (jusqu’à plusieurs fois par jour), en particulier si vous vous efforcer de faire cesser une mauvaise habitude déjà acquise en matière de consommation d’œufs.

4) Fournissez des pondoirs douillets et moelleux.

Les oeufs peuvent aussi être brisés accidentellement.

Avez-vous déjà vu une poule pondre un œuf ? Bien qu’elle soit assise pendant un certain temps avant la ponte, elle se lève et s’accroupit lorsque l’œuf sort, de sorte qu’il doit tomber de plusieurs centimètres avant de toucher le sol ! Si le fond du nichoir est dur et à découvert, l’œuf risque de se casser – et un œuf cassé peut suffire pour qu’une poule y goûte et y prenne goût.

Il faut donc mettre à disposition de vos poules des pondoirs corrects, placés dans le coin le plus sombre du poulailler, garnis d’une litière bien propre et abondante. Tapissez le fond des nichoirs du poulailler d’un matériau doux sur lequel les œufs pourront se poser délicatement. Pour cela, il suffit d’ajouter une couche de paille ou de foin.

5) Des œufs factices dans le pondoir.

Si vos poules commencent à picorer leurs propres œufs, essayez de mettre un ou deux œufs factices durs dans les pondoirs. Des balles de golf ou de faux œufs en bois font très bien l’affaire ! Lorsqu’elles voudront picorer, elles trouveront l' »œuf » difficile à ouvrir et, espérons-le, renonceront à picorer les vrais œufs. Placer de faux œufs à l’intérieur du pondoir est également un moyen efficace d’apprendre aux jeunes poules où pondre leurs œufs.

6) Rideaux de pondoir (zone de nidification sombre ou peu lumineuse)

Saviez-vous que les poules ne peuvent pas voir dans l’obscurité ? C’est pourquoi elles se dirigent instinctivement vers le poulailler pour se percher à la tombée de la nuit. Elles sont donc beaucoup moins susceptibles de picorer et de manger des œufs lorsqu’elles ne peuvent pas bien voir. Une façon d’éviter le problème est donc d’assombrir la zone du pondoir est d’installer des rideaux.

Vous pouvez créer de jolis petits rideaux sur des tringles, ou faire quelque chose d’aussi simple que d’épingler de vieilles serviettes en tissu ou des taies d’oreiller découpées devant l’ouverture du pondoir. Lors de la première installation, vous devrez peut-être garder les rideaux tirés ou épinglés partiellement ouverts jusqu’à ce que vos poules s’y habituent.

7) Savon et moutarde

C’est une solution un peu plus lâche je vous l’accorde… Apparemment, les poules détestent le goût de la moutarde. De plus, qui voudrait manger du savon ? Pas nos oiseaux. Une autre vieille astuce utilisée pour empêcher les poules de manger des œufs consiste à remplir une coquille d’œuf vide avec du savon à vaisselle et de la moutarde (qui imite également l’apparence des blancs et du jaune d’œuf gluants). Avec un petit trou, videz-le, remplissez-le et remettez-le dans le pondoir pour que votre poule mangeuse d’œufs puisse y goûter. Avec un peu de chance, la mauvaise surprise les dégoûteront pour de bon !

8) Prévoyez beaucoup d’espace et de divertissement

Faire en sorte que votre troupeau soit heureux et diverti est un excellent moyen de prévenir et d’empêcher les poules de manger des œufs. Les poules qui s’ennuient, qui sont à l’étroit ou qui sont malheureuses sont beaucoup plus susceptibles de commencer à picorer les œufs ! Prévoyez des perchoirs, de l’espace et des divertissements comme des blocs de friandises, des balançoires pour poules.

9) Pondoirs à roulettes ou inclinés

Une dernière mesure pour empêcher les poules de manger des œufs est de les faire disparaître complètement. Si tout le reste échoue, vous pouvez créer des pondoirs inclinés où les œufs roulent afin qu’ils soient hors de portée des becs après avoir été pondus. Je considère cette solution comme un dernier recours, non pas parce qu’elle est extrême, mais parce que modifier un poulailler en parfait état peut s’avérer très pénible ! Mais les poules mangeuses d’oeufs aussi… donc si nécessaire, réaliser des pondoirs neufs et améliorés peuvent être une solution.

Et voilà qui conclut les principales astuces pour prévenir ou arrêter une poule qui mange ses œufs.

Dans l’ensemble, faites de votre mieux pour empêcher vos poules de manger des œufs en premier lieu – avec une alimentation saine, une collecte fréquente des œufs et un grand espace de jeu. Si elles commencent à picorer des œufs, j’espère que ces conseils vous aideront à éliminer rapidement cette mauvaise habitude ! Vous devrez peut-être essayer plusieurs techniques ci-dessus avant de trouver quelque chose qui fonctionne. Soyez patient et persévérant.

Enfin n’hésitez pas à partager votre expérience ou à poser des questions dans les commentaires ci-dessous, et diffusez les connaissances en partageant cet article.

Découvrez également

Laissez un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Champs obligatoires *